Deux espaces pour une chambre

Mes clients cherchaient depuis longtemps une maison atypique en banlieue parisienne à proximité de la Défense, y travaillant tous deux. C'est finalement à Courbevoie qu'ils ont trouvé la maison de leur rêve !

En effet, cette maison, agrandie et rénovée par un architecte a un charme fou. Elle se situe en centre ville, proche des commerces et non loin de la gare ce qui est un gros avantage... Mais aussi et surtout, c'est son agencement qui en fait un lieu magique ; une cuisine ouverte donnant sur un grand salon, avec une terrasse dont la vue sur la Défense est très belle... puis après avoir gravis un premier escalier, on accède aux chambres par des passerelles en pente douce...

Seul hic, la dernière chambre, celle située sous le toit n'est pas agréable. Elle semble ne pas avoir été bien finie, comme bâclée. Pourtant le potentiel est là ; de cette chambre, on accède à une deuxième terrasse dont la vue sur la Défense est encore plus impressionnante !

Mais la chambre est en 2 parties, avec une mezzanine à laquelle on accède par un escalier ni pratique, ni stable, situé sur un énorme "placard" bas qui prend presque un tiers de la pièce. Quand à la mezzanine, elle est trop petite pour recevoir un grand lit... et mes clients ne savent comment l'utiliser. De plus, les rangements situés en bas sont volumineux et peu pratiques. Une salle de bain et des toilettes complètent le tout, mais la salle de bain est assez vétuste et très peu aérée.

Les questions sont donc comment rendre l'espace agréable, fonctionnel, comment se servir de la mezzanine (la conserver ou non), comment accéder facilement à celle-ci et à la terrasse dont l'accès se trouve à mi-hauteur entre la pièce du bas et la mezzanine ! Un vrai casse-tête chinois... comme je les aime !

© Flora Auvray - 2021