Matériaux recyclés… Ces sociétés qui innovent !

J’évoquais en octobre dernier le réemploi des matériaux dans le bâtiment dans cet article que vous pouvez consulter. Pour être des acteurs écoresponsables, on peut réutiliser des matériaux issus de chantiers achetés sur des sites spécialisés, veiller à ce que le produit des démolitions aille bien au recyclage (ce qui n’est pas toujours facile à vérifier) … On peut aussi utiliser des matériaux issus du recyclage ou alors prendre des matériaux naturels qui seront plus écologiques !

Voici quelques exemples intéressants de matériaux écoresponsables qui ont attiré mon attention ;

 

Un carrelage à base de coquillages recyclés :

Dans une logique d’ancrage locale et de circuit court, l’entreprise ETNISI, basée à Lille, limite les déchets. Ils produisent différents types de produits, du tabouret au couteau en passant par le carrelage, à partir de tous types de rejets ; béton, sable de fonderie, gravats, chutes de porcelaines, marc de café, coquilles de moules, d’huitres, de coques...

Les carrelages ont tout particulièrement attiré mon attention. Non seulement, ils sont écoresponsables, mais en plus, ils ont beaux !

Ils sont composés à minima de 75% de matières recyclées et ont une durée de vie estimée à 50 ans ! Dans la même philosophie, Etnisi prévoit de mailler le territoire avec des micro-usines de production transportables afin d’être au plus près de la matière !

 

 

 

De la peinture biosourcée à base d’algues :

Après avoir fait leur début dans le cosmétique, les algues poursuivent leur chemin dans la peinture.

Le fabricant de peinture breton FELOR propose la peinture ALGO, à base d’algues. Conçues, récoltées et transformées en Bretagne, la filière est courte et l’empreinte-carbone réduite. Les algues assurent par ailleurs une bonne opacité, offrant un meilleur rendement au mètre carré, ce qui amortit le surcoût.

Un autre avantage est leur faible émission de composés chimiques dans l’air. En effet, ces peintures végétales et naturelles, 100% renouvelables répondent aux normes environnementales les plus exigeantes et bénéficient des certifications les plus strictes comme l’Ecolabel Européen. Elles ont ainsi un impact moindre sur la qualité de l’air intérieur comparées à leurs homologues classiques.

Mais cela ne dispense pas d’aérer la ou les pièces après la pose, surtout en période de Covid !

 

Une peinture issue de peintures inutilisées :

Dans le même registre, CIRCOULEURS propose une peinture issue de peintures inutilisées. En évitant l’incinération des peintures et l’extraction de nouvelles matières premières, l’impact est moindre sur l’environnement. Elle émet peu de COV et assure ainsi une meilleure qualité de l’air intérieur.

Malheureusement, elle n’existe (pour l'instant ?) qu’en 14 couleurs satinées et un blanc mat.

 

 

Les panneaux isolants en paille de riz de Camargue :

Très difficilement compostable, mauvais combustible, mal digéré par les animaux, la paille de riz est brûlée à chaque récolte, sur 80% des surfaces cultivées.

Une entreprise française FBT ISOLATION s’est lancée dans la production de panneaux semi-rigide isolants, composés à 90 % de paille de riz et à 10 % d’un liant polyester thermo-fusible, afin de maintenir les pailles entre elles. Sains, durables, naturels, ces panneaux compressés ainsi obtenus sont disponibles dans de multiples épaisseurs pour isoler planchers, murs et plafonds.

 

 

Le ciment d’argile :

Le ciment d’argile proposé par Argilus fonctionne avec des agrégats de minéraux (comme les sables de roche ou du désert) qui ne sont pas valorisés. Ce mélange naturel (chènevotte, eau et chaux) est léger et isolant, il offre une bonne résistance thermique, une perméabilité à la vapeur en plus d’une bonne absorption acoustique.

La société Argilus est installé en Vendée, elle possède ses propres carrières d’argile à proximité immédiate du site d’exploitation. Elle propose également des enduits intérieurs et extérieurs et des plaques d'argile 100% recyclables et compostables. Elles peuvent remplacer les plaques de plâtre dans la construction de cloisons intérieures...

 

Le béton de chanvre :

BCB Tradical propose un béton à base de chanvre et de chaux. Ce béton régule les températures en été comme en hiver et l’humidité. Il assure une qualité sanitaire de l’air intérieur. Ultra léger, il permet d’être posé sur des structures anciennes non étudiées pour supporter des poids trop lourds. Ce béton s’applique rapidement manuellement ou par projection mécanique. Son impact environnemental est par ailleurs très faible.

Beaucoup de qualités donc pour ce matériaux à base de produits naturels !

 

 

Encore assez peu connus, de plus en plus de produits sont fabriqués à base de produits recyclés ou de produits naturels.

Beaucoup de sociétés établies misent sur ce nouveau marché. D’autre part, de jeunes startups qui veulent changer le monde voient le jour en espérant améliorer notre façon de produire ou de consommer en traçant mieux les matières premières utilisées, en misant sur l’écoconception ou l’innovation sociale.

Les petites actions font les grands changements !

© Flora Auvray - 2021